Mon panier

Votre panier est vide.

octobre 2012

Lancement d’un projet international de réseau de distribution d’électricité « intelligent »

Par Axel 24 octobre 2012 8252 Vues Pas de commentaire

 Ce projet au Nouveau Mexique constitue la première collaboration Internationale aux Etats-Unis visant à utiliser l’énergie solaire pour répondre à une partie significative des besoins énergétiques des foyers

KYOCERA participe au lancement d’un réseau de distribution d’électricité « intelligent » américano-japonais grâce à une technologie utilisant les énergies renouvelables.

Kyoto / Neuss, le  22 octobre 2012  – Kyocera Corporation, le NEDO (New Energy and Industrial Technology Development Organization), organisation japonaise, et un certain nombre d’autres sociétés, instituts de recherche et autorités locales ont annoncé le lancement d’un projet international de réseau de distribution d’électricité « intelligent » à Los Alamos, au Nouveau Mexique (Etats-Unis).

Ce projet émane d’une collaboration entre le NEDO, l’État du Nouveau Mexique, le Département des services publics de Los Alamos et le laboratoire national de Los Alamos (LANL), un centre de recherche national fonctionnant sous l’égide du Ministère de l’énergie américain. Il a pour objectifs la mise en œuvre à plus grande échelle des énergies renouvelables et l’économie d’énergie grâce à l’utilisation de technologies associées à un réseau de distribution d’électricité « intelligent ». Il s’agit plus spécifiquement de technologies permettant un apport significatif d’énergie renouvelable au réseau électrique afin de répondre aux besoins résidentiels d’une communauté. Les données seront collectées et analysées jusqu’en mars 2014 ; ensuite, les ressources seront mises à disposition d’autres sociétés et institutions afin qu’elles puissent réaliser des recherches universitaires et des tests de produits supplémentaires.

Une cérémonie d’inauguration marquant le début du projet a eu lieu le 17 septembre. La Gouverneure du Nouveau Mexique, Susana Martinez, le PDG de NEDO, Kazuo Furukawa, le Député Ben Ray Lujan, le Directeur du LANL, Dr. Charles McMillan, le Vice-président de Kyocera, Tatsumi Maeda et de nombreuses autres personnalités du service public et privé étaient présents.

Présentation du projet

Le projet se situe sur trois sites de Los Alamos et d’Albuquerque. Kyocera est présent sur deux d’entre eux : la démonstration du réseau électrique « intelligent » et la démonstration de la maison « intelligente » à Los Alamos. Par ailleurs, Kyocera sera mandaté pour diriger l’évaluation des ressources énergétiques distribuées (photovoltaïque, etc.), dans le domaine « Recherche collective » du projet global.

La démonstration du réseau électrique « intelligent » à Los Alamos comprend un micro-réseau d’alimentation électrique qui utilise les lignes de distribution d’énergie d’une importante centrale photovoltaïque pour bénéficier des technologies et des performances et minimiser les pertes de puissance électrique. Kyocera a fourni un champ de panneaux solaires de 910 kWc*1.

Par ailleurs, dans la mesure où la centrale photovoltaïque sera construite sur une ancienne décharge reconvertie, Kyocera s’est servi de son savoir-faire pour choisir et installer un système defixation adapté à des conditions de sols dynamiques.

Pour la démonstration de la maison « intelligente » à Los Alamos, Kyocera a construit un système de gestion énergétique hybride utilisant  un système de production d’énergie solaire résidentiel de 3,4 kW, une batterie de stockage au lithium-ion de 24 kWh et un accumulateur thermique éco-énergétique. Grâce à un système HEMS (Home Energy Management System  – système de gestion énergétique pour  habitat) équipé d’appareils de communication et de capteurs, la maison « intelligente » permet d’optimiser l’utilisation de l’énergie provenant du système de production d’énergie solaire, de la batterie de stockage, du réseau électrique et des appareils « intelligents » afin que la demande en électricité de la maison soit en adéquation avec les besoins du réseau électrique « intelligent ».

« Ce projet va nous permettre de démontrer qu’une maison « intelligente » peut jouer un rôle important, du point de vue de la demande énergétique, dans un réseau de distribution électrique « intelligent », dans lequel des énergies renouvelables telles que l’énergie solaire seront intégrées de manière significative dans le futur » a déclaré le Vice-président du groupe Kyocera et Directeur général de la division « Énergie solaire », Tatsumi Maeda, lors d’une élocution pendant la cérémonie d’inauguration. « Ce projet de maison « intelligente » a été mis en oeuvre pour montrer la prochaine génération de gestion énergétique grâce aux dernières technologies ».

Kyocera développe son activité « Énergie solaire » et fournit des produits utilisant l’énergie solaire au monde entier depuis 1975.

Depuis, la société a expédié environ 3 GWc de modules photovoltaïques, ce qui équivaut à fournir un système de production d’énergie solaire à environ 900 000 foyers*2.

Issus des nombreuses années d’expérience de la société dans le secteur des énergies renouvelables, les produits et le savoir-faire de Kyocera, associant grande qualité et fiabilité, contribueront à la réussite de ce projet de réseau électrique « intelligent ».

*1 Le système de production d’énergie solaire complet fait 1 MWc ; les 90 kWc restants sont composés de 9 autres systèmes de 10 kWc afin de comparer les performances de différents types de modules photovoltaïques.

*2 Pour un système de production d’énergie solaire de 3,4 kWc par foyer.

À propos de Kyocera

Kyocera Corporation avec son siège social à Kyoto est l’un des premiers fournisseurs mondiaux de composants en céramique pour l'industrie technologique. Les domaines d’activité d’importance stratégique du groupe Kyocera (comptant audelà de 235 sociétés filiales au 1er avril 2012) sont les technologies de l’information et de la communication, les produits destinés à améliorer la qualité de la vie et les produits écologiques. Ce groupe technologique est l’un des plus grands producteurs mondiaux de systèmes à énergie solaire grâce à la fabrication et à la mise en place de plus de 3,0 gigawatts d'équipement de récupération de l'énergie solaire.

Au cours de l’exercice 2011/2012, le groupe Kyocera comptait environ 71. 000 personnes, pour un chiffre d’affaires net d’environ 10,83 milliards d’euros.

En Europe, l’entreprise commercialise, entre autres, des imprimantes laser et des photocopieuses numériques, des composants micro-électroniques, des produits en céramique ainsi que des systèmes solaires complets.

Kyocera est représenté en France par deux sociétés indépendantes : Kyocera Document Solutions France SA à Gif-sur-Yvette et Kyocera Fineceramics SAS à Rungis. L’entreprise s’engage également sur le plan culturel : la fondation Inamori, créée par le fondateur de la société, décerne le fameux prix de Kyoto, l’une des distinctions les mieux rémunérées dans le monde, pour l’oeuvre de scientifiques et d’artistes renommés (environ l’équivalent de 500.000 euros par catégorie de prix).

source: KYOCERA FINECERAMICS France - Division Produits Solaires

Postés dans: Actualités

Paiement 100% sécuriséMercanet Paypal MasterCard Certissim AmericanExpress Visa Carte bancaire Chéque bancaire Virement bancairePaylib