Mon panier

Votre panier est vide.

juin 2012

Le végétal, une alternative au pétrole ?

Par Axel 29 juin 2012 3692 Vues Pas de commentaire

Le pétrole est l'un des piliers de notre économie industrielle, fournissant la quasi-totalité des carburants : essence, GPL, fioul, gazole. Russie, Arabie saoudite et États-Unis sont les trois principaux pays producteurs.

 À l’heure où la pénurie en pétrole est proche, le nouveau domaine de recherche qu’est la « chimie du végétal » apporte des réponses en proposant des procédés industriels pour transformer la biomasse en carburant et en intermédiaires chimiques, avec un souci environnemental croissant.

 

Afin de prévenir la pénurie de pétrole, les chimistes se tournent vers le végétal.

Sur cette carte, les réserves mondiales de pétrole en 2010 de 0 à 267 x 109 barils par jour (bn bbl). © HêRø, Wikipédia DP

Et si l’on remplaçait les produits issus de la pétrochimie par des produits biosourcés ? Et si l’essence et le diesel cédaient la place au biocarburant, et le raffinage pétrolier au bioraffinage ? Et si finalement on remplaçait le pétrole par le végétal ?

Un dossier réalisé par Minh-Thu Dinh-Audouin de L'actualité chimique.

source: //www.futura-sciences.com

Postés dans: Actualités

Le Pakistan s'équipe d'un parc photovoltaïque de 50 MW

Par Axel 11 juin 2012 6072 Vues Pas de commentaire

 

Située à Bahawalpur, dans la région Cholistan, la plus grande centrale solaire du Pakistan sera bientôt citée en exemple au Moyen-Orient et en Inde. D'une puissance de 50 MW, elle devrait contribuer au développement économique du pays.

Au Pakistan, les coupures d'électricité pouvant durer 18 heures par jour ne sont pas rares : dépendant des installations hydroélectriques pour sa production d'énergie, le pays ne peut éviter des pénuries et des fluctuations d'approvisionnement qui entravent son développement économique... et génèrent des conflits sociaux.

Pour y mettre un terme, le gouvernement a mandaté la société DACC Power Generation Company Limited (DPGCL) pour réfléchir à des sources alternatives de production d'énergie. Doug Melvin, Président de la DPGCL, résume : « A la demande du Président, le Premier ministre et son cabinet ont cherché comment éviter les pénuries d'électricité en engageant une source d'énergie propre, un développement économique durable et une création d’emplois au Pakistan. »

A l'issue de cette réflexion, le gouvernement a opté pour la construction de la plus grande centrale solaire photovoltaïque du pays. Pour stimuler les investissements dans ce domaine, il a supprimé les droits d'importation sur les systèmes solaires. Avec huit heures de soleil par jour en moyenne et des valeurs d'ensoleillement supérieures à 1 700 kWh par mètre carré et par an, les conditions climatiques au Pakistan sont idéales pour la production d'énergie solaire.

« Après une vaste étude de marché, DPGCL et Ensunt ont choisi Conergy pour les aider à construire le plus grand parc photovoltaïque du pays : le début d’un partenariat qui permet d’entrevoir d’autres projets d’envergure ! C'est le choix de la sécurité absolue, grâce à la qualité exceptionnelle des produits de Conergy, mais aussi parce que le fabricant allemand s'occupe de la planification et de la conception », argumente Doug Melvin.

Conergy aura donc en charge la planification globale, l'ingénierie et la conception du parc solaire. Il fournira des composants de qualité Premium, Ensunt se chargera de la mise en oeuvre au niveau local, avec les travaux de construction sur le site.

La centrale achevée comptera 210 000 modules Conergy PowerPlus montés sur environ 210 kilomètres de structure Conergy SolarLinea : ils produiront plus de 78 GWh d'énergie propre par an. Elle sera raccordée au réseau national d'électricité par quelques 140 onduleurs centraux Conergy IPG 300C, fournissant 30 500 ménages en électricité.

Les agriculteurs profiteront également de cette énergie propre, notamment pour alimenter les pompes à eau nécessaires à l'arrosage des cultures. Avec ce projet, le gouvernement pakistanais se donne les moyens d'améliorer la productivité des entreprises et de créer plus de richesse dans le pays.

Selon Marc Lohoff, membre du Comité de Direction Conergy Groupe et CSO (Chief Strategy Officer) de l'Asie Pacifique et de l'Amérique, « le potentiel du Pakistan est énorme : actuellement, seulement 63 % des pakistanais bénéficient d'électricité. En raison du caractère décentralisé de cette forme d'énergie et des hauts niveaux d’ensoleillement, le projet permettra de fournir à l'ensemble de la population une énergie fiable, propre et abordable. »

Source : //www.techniques-ingenieur.fr

Postés dans: Actualités

Premier vol transcontinental pour Solar Impulse

Par Axel 6 juin 2012 6796 Vues Pas de commentaire

 

Après 19h08 de vol et 830 km parcourus, Solar Impulse a atterri à 23H30 à l’aéroport de Rabat Salé où il a été accueilli par des responsables de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN) .

« Notre avion n’a pas comme but de transporter des passagers, mais de transporter des messages » Bertrand Piccard

« A chaque grande première, les pionniers du siècle dernier ont repoussé les limites de l’impossible. Aujourd’hui, la quête humaine et technologique doit continuer, dans le but d’améliorer la qualité de vie de l’humanité. En écrivant à l’énergie solaire les prochaines pages de l’histoire de l’aviation, jusqu’à un tour de la planète sans carburant ni pollution, l’ambition de Solar Impulse est d’apporter une contribution du monde de l’exploration et de l’innovation à la cause des énergies renouvelables. Démontrer l’importance des nouvelles technologies dans le développement durable, et bien sûr à nouveau placer le rêve et l’émotion au cœur de l’aventure scientifique.

Mais au-delà de la question énergétique, Solar Impulse aimerait encourager tout un chacun à devenir un pionnier dans sa propre existence, dans sa façon de penser et d’agir. »

Le projet Solar Impulse, doté d’un budget de 90 millions d’euros sur dix ans, a été lancé en 2003. Il regroupe des ingénieurs du fabricant suisse d’ascenseurs Schindler et du groupe chimique belge Solvay. Le vol de mardi est une étape important en vue du tour du monde qui doit être organisé en 2013. Le «Solar Impulse» a l’envergure d’un Airbus (64 mètres) et pèse 1,6 tonne. Ses ailes, recouvertes de 12.000 cellules photovoltaïques, alimentent quatre moteurs électriques qui lui permettent de se déplacer à la vitesse de 70 kilomètres à l’heure.

source: //blog.placedesenr.com

Postés dans: Actualités

Un atelier solaire au parc paysager

Par Axel 1 juin 2012 6462 Vues Pas de commentaire

France-Antilles Guadeloupe 09.05.2012

À l'occasion des Journées européennes du solaire, le Parc paysager de Petit-Canal programme aujourd'hui un atelier thématique.

Au bourg de Petit-Canal, le Parc paysager s'apprête à célébrer son 20e anniversaire. En attendant, la direction propose un atelier solaire original.

Dans ces quatre hectares de verdure où 500 espèces végétales du Nord Grande-Terre sont entretenues, des festivités auront lieu en juin. La visite du site, pour 5 euros, est un moment de repos et d'initiation, qui s'achève toujours par la dégustation rafraîchissante d'une boisson à la citronnelle.
Le parc a été fondé en 1992 par l'ingénieur agronome Pierre Lombion. Le botaniste avait créé le jardin médicinal et l'arboretum. Dix ans plus tard, une extension de deux hectares a permis d'ajouter la collection fruitière en 2002, le jardin créole en 2004, la rizière en 2006... Ce n'est pas fini. Bientôt, il y aura... un jardin des Indes. Là aussi, des festivités sont annoncées, plutôt pour le mois de septembre.
LES ATELIERS SOLAIRES

Régulièrement, Jude Sahai, le sympathique animateur radio, anime des ateliers. Il réalise des fours solaires à partir d'ancienne paraboles de télévision, récupérées et recyclées avec intelligence. Et ça marche!

Pour les Journées européennes du solaire, le Parc paysager programme aujourd'hui un atelier thématique.

Raymond Bonhomme animera un atelier sur les séchoirs solaires : « Il amènera son séchoir, fera des tests de séchage de bananes, de mangues... et le reste est une surprise » , lance la responsable du parc. La matinée sera réservée aux enfants et l'après-midi aux adultes.

source: //www.guadeloupe.franceantilles.fr

Postés dans: Actualités

Paiement 100% sécuriséMercanet Paypal MasterCard Certissim AmericanExpress Visa Carte bancaire Chéque bancaire Virement bancairePaylib